Facture, compteur et contrat - ffre d’électricité Linky

Offre d’électricité Linky : de quoi s’agit-il ?

Qui peut souscrire une offre Linky ?

Seuls les consommateurs qui ont déjà un compteur communicant d’électricité Linky peuvent souscrire une offre Linky. Si vous n’en avez pas encore, vous devez attendre que le gestionnaire de réseau installe ce compteur dans votre région. Le déploiement a débuté en 2015 dans toute la France, par zone géographique, et devrait être à peu près terminé d’ici fin 2021 (2024 pour les communes desservies par une ELD).

Quelles sont les options tarifaires des offres Linky ?

Alors que les anciens compteurs permettaient principalement l’offre Base et l’offre Heures pleines/Heures creuses, les compteurs Linky y ajoutent d’autres possibilités. Ces offres peuvent être considérées comme des offres sur mesure, adaptées à vos habitudes de consommation. Tous les fournisseurs n’en proposent pas encore. En voici quelques exemples :

  • Tarif différent les jours de semaine et le week-end
    (ex. Vert Électrique Week-End d’EDF)
  • Tarif différent en heures pleines, en heures creuses mais aussi en heures super creuses
    (ex. Heures Super Creuses de Total Énergie)
  • Tarif différent en été et en hiver
    (ex. Beaux Jours d’Ohm Énergie)
  • Tarif différent le soir/week-end et le reste du temps
    (ex. Soir et Week-end d’Ohm Énergie, Elec Weekend d’Engie)
  • Tarif réservé aux détenteurs d’un véhicule électrique
    (ex. Elec’Car 3 ans d’Engie)

Le mot d’ordre reste toujours de comparer les offres (en tenant compte du prix de l’abonnement et de celui des différentes plages horaires), éventuellement via un comparateur en ligne comme celui de Compare Énergie.

Puissance ajustée

La grande majorité des ménages français (environ 70 %) ont un compteur d’une puissance de 6 kVA. Certains petits logements non chauffés à l’électricité se contentent d’une puissance de 3 kVA et d’autres ont besoin de 9 ou 12 kVA, voire davantage (par palier de 3 kVA). Avec l’apparition du compteur communicant Linky, certains fournisseurs proposent d’ajuster la puissance aux besoins réels, par exemple 5 ou 8 kVA, sans devoir forcément faire un saut de 3 kVA.